New Order - Lost Sirens

J'aime rarement les inédits. Ils ne portent pas ce nom pour rien, et si un artiste a décidé de ne pas sortir une chanson, c'est très souvent qu'elle ne méritait pas de voir le jour. Histoire de Melody Nelson est mon album préféré de tous les temps. Il y a 1 an, Universal sortait une version remasterisée de l'album avec un inédit, Melody Lit Babar. Et c'était une merde, le texte était nul, inachevé, et la chanson n'avait strictement rien à faire à aucun endroit de ce petit bijou de 27 minutes qu'est Melody Nelson.

Mais Lost Sirens, l'album "posthume" de New Order (enfin de cette incarnation de New Order), c'est différent parce que :

1. C'est New Order
2. Ces chansons étaient destinées à voir le jour. Les sessions de leur dernier album, Waiting For The Sirens Call, débordaient de chansons que le groupe avait l'intention de sortir, et en parlait déjà à l'époque. Au lieu de ça, Peter Hook s'est définitivement fâché avec le reste du groupe, et on n'a pas eu d'album, puis Gillian Gilbert est revenue et on a eu des concerts, mais toujours pas d'album, et on n'en aura peut-être jamais, et ça n'est peut-être pas plus mal comme ça.

Mais finalement, comme c'est mieux que rien, on se retrouve, 7 ans après, avec ce Lost Sirens qui ne contient pas grand chose à vrai dire : 8 titres, dont 1 est en fait une version alternative de Told You So, une des chansons de Waiting For The Sirens Call. Mais remarque, Movement fait 8 titres, et Technique, mon album préféré de New Order, 9.

Et Lost Sirens n'est pas du tout le meilleur album de New Order. mais il s'agit malgré tout d'un bon petit mini album, avec des chansons du même tonneau que celles de son album parent, c'est à dire quelque part entre Technique, Republic et Get Ready. C'est à dire du New Order post 1990, ce qui ne sera jamais aussi bon que du New Order pré 1990, mais pas mal quand même. De la belle pop mi guitares/mi électro, propre, carrée, un peu trop lisse pour les gens qui préfèrent Joy Division, parfaite pour les gens comme moi qui aiment même Electronic.

New Order - Lost Sirens